Ingénieurs Canada Financière Manuvie
AccueilPour Nous JoindreEnglish



Régime d’assurance maladies graves : Choix de couverture

Les membres et leurs conjoints peuvent souscrire jusqu’à 40 unités de 25 000 $ chacune, à concurrence de 1 000 000 $ de couverture de base (6 affections) ou de couverture accrue (18 affections) par personne. Cette assurance prévoit le paiement de la totalité du montant de couverture directement à l’assuré, si ce dernier soumet une preuve satisfaisante que ce montant est payable conformément aux définitions, restrictions et exclusions ci-après.

Le tableau ci-dessous indique les affections couvertes par les deux types de couverture. Cliquez sur une affection couverte pour obtenir plus de détails sur ses restrictions et exclusions. Veuillez également prendre le temps de lire les restrictions et exclusions générales qui s’appliquent.

Affections couvertes
Couverture de base
(6 affections)
Couverture accrue
(18 affections)
Cancer mettant la vie en danger
Crise cardiaque (infarctus du myocarde)
Accident cérébrovasculaire
Pontage aorto-coronarien
Insuffisance rénale
Greffe d’organe majeur
Cécité
Surdité
Sclérose en plaques
Paralysie
Coma
Brûlures
Perte de la parole
Perte de membres
Maladie du motoneurone
Chirurgie aortique
Maladie d’Alzheimer
Maladie de Parkinson


Définitions des affections couvertes et restrictions et exclusions y afférentes :

Cancer mettant la vie en danger : Tumeur caractérisée par le développement et la propagation incontrôlés de cellules malignes et par l’invasion des tissus, comme le confirme l’examen histologique d’un prélèvement de tissu. Les cancers suivants ne sont pas couverts :
  • le carcinome in situ;
  • le mélanome malin au stade 1A (mélanome dont l’épaisseur est égale ou inférieure à 0,75 mm, non ulcéré et sans invasion au niveau IV ou V);
  • tout cancer de la peau sans présence de mélanome qui n’est pas devenu métastatique (propagation aux organes éloignés);
  • le cancer de la prostate au stade A (T1a et T1b); et
  • toute tumeur en présence d’un virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
Sous réserve de la définition ci-dessus, aucune prestation d’assurance maladies graves pour le cancer n’est payable si un diagnostic d’un cancer, quel qu’il soit, est établi dans les quatre-vingt-dix (90) jours suivant la date d’approbation de la couverture ou d’une remise en vigueur, ou si le diagnostic est établi à la suite de symptômes existant durant cette période. Par ailleurs, aucune prestation n’est payable en cas de diagnostic subséquent d’un cancer, quel qu’il soit, ou de toute autre affection couverte résultant directement d’un cancer, quel qu’il soit, ou du traitement de ce cancer. Tout diagnostic de tout cancer ou tous symptômes menant à un diagnostic d’un cancer survenant durant la période d’attente doivent être signalés à la Compagnie par écrit dans les six (6) mois qui suivent le diagnostic. Dans le cas contraire, nous nous réservons le droit de rejeter toute demande de règlement au titre de la couverture.
Crise cardiaque (infarctus du myocarde) : Mort d’une partie du muscle cardiaque par artériosclérose. Le diagnostic doit reposer sur les critères suivants survenant simultanément :
  • nouvel épisode de douleur thoracique typique ou symptômes équivalents; et
  • résultant du blocage d’une ou de plusieurs artères coronaires; et
  • nouvelles variations électrocardiographiques révélant un infarctus du myocarde; et
  • preuve biochimique de nécrose myocardique, incluant une hausse des enzymes cardiaques et/ou de la troponine; et
  • excluant les attaques cardiaques mineures qui ne répondent pas à tous ces critères.

Accident cérébrovasculaire : Accident qui entraîne un infarctus du tissu cérébral par suite d’une hémorragie, thrombose ou embolie intracrânienne et qui entraîne un nouveau déficit neurologique clinique permanent mesurable qui dure au moins trente (30) jours après la survenance de l’accident cérébrovasculaire. Les accidents ischémiques transitoires (AIT) et les déficits neurologiques causés par un trauma externe sont expressément exclus.
Pontage aorto-coronarien : Vous avez subi une chirurgie cardiaque pour corriger le rétrécissement ou le blocage d’une ou de plusieurs artères coronaires à l’aide de pontages greffés. Ceci exclut les techniques non chirurgicales comme l’angioplastie par ballonnet et les soins palliatifs d’une obstruction au laser.
Insuffisance rénale : Maladie rénale en phase terminale, d’une cause quelconque, à la suite de quoi vous êtes soumis régulièrement à une dialyse ou une hémodialyse péritonéale ou vous avez reçu une greffe de rein humain.
Greffe d’organe majeur : Vous avez subi une transplantation cardiaque, hépatique, pulmonaire ou rénale (organe humain) suite à une défaillance irréversible de l’organe en cause ou vous recevez une greffe de moelle osseuse humaine.
Cécité : Perte totale et permanente de la vue des deux yeux, confirmée par un ophtalmologiste reconnu. L’acuité visuelle corrigée doit être inférieure à 20/200 aux deux yeux, ou le champ visuel doit être inférieur à 20 degrés aux deux yeux.
Surdité : Perte totale, permanente et profonde de l’ouïe des deux oreilles, avec un seuil d’audition de 90 décibels ou plus dans un seuil de parole de 500 à 3000 cycles par seconde, confirmée par un oto-rhino-laryngologiste. La perte de l’ouïe ne peut être corrigée par aucun appareil de correction auditive.
Sclérose en plaques : Le diagnostic sans équivoque de sclérose en plaques doit être établi par un neurologue accrédité et doit être basé sur des anomalies neurologiques bien définies constatées lors d’un examen physique et persistant pendant une période d’au moins cent quatre-vingt (180) jours consécutifs, comme le corroborent les techniques d’imagerie.
Paralysie : Perte complète et permanente de l’usage d’au moins deux membres pendant une période continue de quatre-vingt-dix (90) jours suivant la cause immédiate et durant laquelle il n’y a aucun signe d’amélioration. Toutes les causes de nature psychiatrique sont expressément exclues.
Coma : État d’inconscience, sans réaction aux stimuli externes et aux besoins internes, pendant une période d’au moins quatre (4) jours consécutifs.
Brûlures : Brûlures du troisième degré couvrant au moins 20 % de la surface du corps. Le diagnostic doit être confirmé par un plasticien accrédité.
Perte de la parole : Perte totale et irréversible de la capacité de parler à la suite d’une blessure corporelle ou d’une maladie durant une période d’au moins cent quatre-vingt (180) jours consécutifs. Tous les cas liés à des troubles psychiatriques sont expressément exclus.
Perte de membres : Perte irréversible d’au moins deux membres au niveau ou au-dessus de l’articulation du poignet ou de la cheville à la suite d’un accident ou d’une amputation nécessaire du point de vue médical.
Maladie du motoneurone : Vous recevez un diagnostic sans équivoque établi par un neurologue accrédité et indiquant que vous avez l’une des affections suivantes, toutes les autres étant exclues : sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Lou Gehrig), sclérose latérale primitive, amyotrophie spinale progressive, paralysie bulbaire progressive ou paralysie pseudo-bulbaire. Le diagnostic doit être accompagné des conclusions neurologiques évolutives habituellement émises lors d’un examen physique, pendant une période d’au moins cent quatre-vingt (180) jours.
Chirurgie aortique : Vous subissez une chirurgie visant à traiter une maladie de l’aorte thoracique ou abdominale et nécessitant l’ablation du segment malade de l’aorte et le remplacement de ce segment par une greffe. La chirurgie visant à traiter les maladies des branches de l’aorte thoracique ou de l’aorte abdominale et la chirurgie de la valvule aortique sont expressément exclues.
Maladie d’Alzheimer : Le diagnostic définitif de la maladie d’Alzheimer doit être établi par un neurologue accrédité et indiquer une dégénérescence évolutive du cerveau, de la mémoire, du raisonnement et de la perception. Vous devez manifester une perte de votre capacité intellectuelle impliquant des troubles de mémoire et de jugement, qui entraînent une diminution du fonctionnement mental et social nécessitant une supervision quotidienne continue. Tous les autres troubles cérébraux organiques et maladies psychiatriques aliénants sont expressément exclus.
Maladie de Parkinson : Le diagnostic doit être établi par un neurologue accrédité et indiquer une maladie de Parkinson primitive idiopathique, qui se caractérise par au moins deux des manifestations cliniques suivantes :
  • rigidité musculaire;
  • tremblement;
  • bradykinésie (mouvement et réactions physique et mentale anormalement lents).
Tous les autres types de parkinsonisme sont expressément exclus.

Exclusions et restrictions générales

Veuillez noter qu’aucune prestation ne sera payée si l’assuré, qu’il soit sain d’esprit ou non, souffre d’une affection couverte à la suite de blessures auto-infligées intentionnellement, de l’abus de drogue ou d’alcool, de la perpétration ou de la tentative de perpétration d’un acte criminel ou de la conduite d’un véhicule motorisé alors que le taux d’alcool par 100 millilitres de sang est supérieur à 80 milligrammes. Aucune prestation ne sera payée à moins que l’assuré ne survive pendant une période d’au moins trente (30) jours après le premier diagnostic d’une affection couverte ou pendant une période plus longue, selon ce qui est indiqué dans la définition de l’affection visée figurant ci-dessus.
Les régimes d'assurance parrainés par Ingénieurs Canada sont établis par La Compagnie d'Assurance-Vie Manufacturers (Financière Manuvie).
 
À PROPOS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE GARANTIE CONFIDENTIALITÉ NOTICE JURIDIQUE PLAN DU SITE